Lundi 10 Mars : Réveil à 7h45, Cadou n’est pas en super forme.
Petit-déj en terrasse (4 CUC/personne), on se régale.

P3102444

P3102448 P3102447 P3102449

On se prépare puis le bus passe nous prendre pour le centre de plongée Octopus.

P3102450 P3102452

Allez, on paye pour un tank chacun car on n’a pas assez de cash pour 2 donc on verra plus tard si ça nous a plu.

P3102455 P3102451

Du coup, on n’a plus d’argent et on apprend que la banque est vite prise d’assaut donc il vaut mieux y aller tôt. Il y a un couple de frenchy qui se met en tête de nous aider à parler espagnol… la fille est insupportable « et la banca, la banca ??? » (pour info, la banque = el banco)

P3102454

Bref, on se débrouille pour faire comprendre qu’on passerait bien à la banque et c’est parti jusqu’à l’hôtel en bus car il nous faut nos passeports pour retirer de l’argent au guichet (pas de distributeur ici). Kik va les chercher mais quand elle revient, le bus n’est plus là… Elle attend 10 minutes tout en regardant dans les rues d’à côté, rien.
A bord, Cadou tente d’expliquer que Kik est à l’hôtel et que c’est elle qui a les passeports et la carte bancaire mais ils s’en foutent… ils vont chercher d’autres clients pour la plongée! Ils les avaient oubliés et les baratinent comme quoi le bus a eu un problème technique… Ca promet!
On se retrouve finalement devant la banque mais on nous annonce qu’on n’a pas le temps pour retirer de l’argent, sympa. Quelle organisation!
Le bus file au centro de buceo récupérer le reste des plongeurs et en route pour la Cueva de los Peces.

P3102457 P3102460

Prépa des bouteilles, la frenchy se met en tête de nous aider (mais ça, c'est plutôt sympa, surtout que Kik préfère qu'on vérifie 50 fois qu’elle a bien préparé son tank).

P3102461 P3102458

Cadou n’apprécie pas du tout le ton qu’elle prend par contre « si vous avez besoin d’aide, on est là pour ça! Dis à maman ce qui ne va pas… ».
Allez, on file à la mer et on se met à l’eau vers 11h.

P3102466 P3102469

On plonge avec un dive master et 2 autres personnes. Départ du bord de la plage, c’est assez long de rejoindre le mur et voir quelque chose d’intéressant. Il y a une épave et de magnifiques coraux: beaucoup de sortes de trompettes et du black corail. Niveau faune, on voit un barracuda, un poisson lion et quelques petits poissons en bancs.
On est super déçus car on ne reste vraiment pas longtemps avant de faire demi tour par contre, en tout la plongée ne dure que 35 minutes!
On enlève et rince nos équipements puis on va barboter dans l’eau avec masque et tuba pendant qu’un autre groupe plonge.

P3102468 P3102464

Retour en bus jusqu’à l’auberge,

P3102470

Kik se rince vite fait, lessive rapido que l’on met à sécher sur la terrasse puis on va se promener vers le Caleton.

P3102475 P3102477

Pause repas dans un resto en chemin, Casa Tiki.

P3102489 P3102481 P3102485

C’est cher donc on partage une salade de crevettes.

P3102482 P3102486

P3102479

Tiens, il y avait des méduses dans l'eau ce matin!

P3102487

Allez, direction la plage…

P3102490 P3102491

Mais là, Antonio nous interpelle et nous invite à entrer chez lui.
Il est plutôt sympathique, on papote un moment. Il vit seul avec son chat Tinta depuis que sa femme est décédée en 2005. Il offre une clope à Cadou; une étoile de mer et un billet et une pièce avec José Marti à Kik… Impossible de refuser, il insiste. Bon.
On prend des photos avec son croco empaillé…

P3102496 P3102501

P3102499 P3102498

C’est marrant, il a une dizaine d’adresses et de photos laissées/envoyées par des touristes de toutes nationalités. Un skateur a même mis des photos prises avec lui, dans un magazine de skate puis lui a envoyé!
A la vue de son habitat plus que précaire et l’état de sa serviette de toilette, on lui propose un rdv demain pour lui emmener des vêtements. Il est ravi.
On papote encore un peu… Il nous parle d’un voisin qui peut nous proposer à manger pour 5 CUC chacun. C’est sympa mais c’est un peu loin de chez nous quand même. Allez, on file.
Petit tour sur la plage du Caleton

P3102505 P3102506

P3102508 P3102507

puis on revient « par chez nous ».

P3102511 P3102512

Achat de rhum (5,55 CUC), coca et eau à la tienda

P3102516 P3102515

puis on va tout déposer à l’hôtel et direction la playa.

P3102520 P3102519

P3102525 P3102522

P3102534

P3102528 P3102527

Kik a choppé un gros coup de soleil, elle attend à l’ombre pendant que Cadou va dans l’eau. Il ne voit rien avec son masque car il y a trop de remou.

P3102535 P3102538

Promenade dans les environs...

P3102541 P3102543 P3102550

Retour à l’auberge, douches puis petit verre pour l’apéro en terrasse.
On va ensuite chez « Chuchi El Gordo » pour manger. A côté de nous, il y a une table de 5 personnes dont une petite métisse marrante comme tout. Ils partent à 21h20 et on n’est toujours pas servis…
On papote mais l’attente commence à se faire vraiment longue… Chuchi vient nous parler, c’est Frank qui a fait sa carte de visite.
Les plats arrivent enfin,

P3102553 P3102552 P3102555

c’est très copieux encore une fois…

P3102554

On rentre se coucher.

Mardi 11 : Joyeux Anniversaire Mamie B !
Réveil vers 8h30, petit-déj en terrasse et on se fait des sandwichs pour le midi.

P3112559

Allez, on file chez Antonio pour lui donner des vêtements, stylos, savon, chewing-gum et la serviette de toilette de Kik.

P3102558

Il nous accueille avec un grand sourire, pose notre sac dans sa chambre et nous fait lui aussi des cadeaux: coquillage, crabes, tomates, goyave… C’est gentil même si on ne pourra jamais tout garder.

P3112561  P3112562

Il tente de nous revendre un repas chez son voisin mais on ne se sent vraiment pas de se taper toute cette route encore ce soir… Il insiste un peu trop à notre goût, on refuse poliment.
Bon, allez, un peu de rhum Cadou? Heu non merci… Il est un petit peu tôt pour l’apéro et ça risque de faire mauvais ménage avec la chaleur.
On arrive finalement à s’esquiver, non sans mal.
Passage à la banque, on doit faire la queue un petit moment dehors puis c’est notre tour. Retrait de 200 CUC avec 6,72 de frais (+ les frais en France car ce n’est pas considéré comme un retrait à l’étranger…). On va déposer tout ça à la chambre, qui a été nettoyée et empeste le produit WC!
Allez, on va au carrefour pour chopper un bus pour Cueva de los Peces. Tiens, en voilà un… mais il refuse qu’on monte à bord. Sympa.
Antonio nous a conseillé de voir avec un homme habillé en jaune, c’est leur métier de s’occuper de remplir les bus. Ce dernier nous demande 15 CUC chacun le trajet…
Dépités, on s’éloigne à pieds et on attend un peu plus loin.

P3112563

Un bus passe, on l’arrête. C’est celui du centre de plongée qui va récupérer du monde. On monte et demande le prix, il nous répond qu’on donne ce que l’on veut… Bon. En arrivant, on lui donne donc 50 pesos, il fait une tête bizarre puis nous dit que c’est bon en souriant.
On descend et se dirige vers la Cueva

P3112572 P3112573

mais il y a plein de monde donc on se pose sur le bord de mer pour manger nos sandwichs.

P3112576 P3112580

P3112577

Retour à la Cueva...

P3112566 P3112567

P3112583

On va barboter. C’est super sympa comme endroit.

P3112587 P3112584

Kik n’est pas rassurée, c’est trop profond à son goût…

P3112588

Cadou reste un moment dans l’eau, il suit un poisson boîte pendant 5 bonnes minutes et un poisson mécontent de se faire traquer vient lui arracher un poil!

P3112589 P3112590

Allez, on va profiter de la plage encore un peu.

P3112595

Il y a beaucoup de vagues donc ce n’est pas terrible pour se mettre à l’eau. On reste sur le bord.

P3112596

Au moment de partir, on se fait aider par un local pour trouver un « wawa » (= un bus) et on ne paye que 5 pesos à 2 (=0,20 CUC)!

P3112602

Petite marche à la recherche d’un éventuel resto ou magasin mais il n’y a rien dans le coin… On trouve une autre tienda mais pas mieux approvisionnée que celle pas loin de l’auberge. Bon, on s’adapte et achète du cola et des gâteaux apéro.
A l’auberge, on prend nos douches puis on se pose sur la terrasse pour boire du rhum tranquilou.
Ca fait le travail, comme dirait notre pote Jo.

P3112606

Coup de motiv, on sort à la recherche d’un truc à manger mais il n’y a vraiment rien dans les environs. Tant pis, au lit.