Lundi 24 Mars : Dur dur de se lever ce matin… On se pose pour le petit-déj.
« Heu, pourquoi je n’ai qu’un œuf ? » s’interroge Kik. La femme lui répond qu’on lui a dit de ne donner qu’un œuf puis qu’il n’y a plus d’œufs… Kik fait sa fouine et découvre le stock, il en reste 7!

P3243784

On fait bien ressentir notre mécontentement aux gérants…
Prépa d’un sac et on file sur la place. Nickel, on voit Luis donc on lui présente nos excuses pour le lapin d’hier. Pas de soucis, il nous gère un truc en 5 minutes pour une excursion à Yumuri et nous voilà dans une jeep Willys 1952. On demande à passer à Havanatur avant de partir, Kik fait la queue pour se faire entendre dire que c’est bon mais que les tickets sont à aller chercher à Gaviota sur la place… On y retourne en jeep, Kik attend 5 minutes puis un gars adorable lui fait les tickets de bus jusqu’à Santiago puis pour Santa Clara: 96 CUC pour 2.
Allez, cette fois-ci, on part vraiment pour Yumuri.

P3243787 P3243785 P3243789

On commence par une petite pause chez des récoltants de cacao où on squatte une heure à papoter.

P3243797 P3243800

P3243799 P3243795

Ils ont un coq de combat et on apprend que les duels se font jusqu’à la mort mais que le prix pour le vainqueur peut être de 10, 15 voire 30 mille pesos!

P3243794 P3243802

P3243804 P3243803

Explication du processus et dégustation de cacao…

P3243806 P3243808 P3243809

La petite dame doit payer une licence mensuelle pour pouvoir présenter son truc aux touristes et n’a pas le droit de vendre en tienda, uniquement au gouvernement (ou sous le manteau aux touristes, héhé).
Hmmm, son chocolat est nettement meilleur que celui acheté en magasin l’autre jour.
On lui en achète donc un peu qu’on passera prendre au retour (+ du beurre de cacao) pour ne pas qu’il fonde trop.

P3243807 aa (1) aa (2)

On décolle et on arrive à Yumuri en 20 minutes.

P3243811 P3243814 P3243815

P3243816 P3243817

Petite marche jusqu’à un mirador où un gars tente de nous vendre à manger pour ce midi. Il est prêt à nous l’apporter plus tard si on veut mais on n’aime pas prévoir donc on refuse.

P3243818

P3243822 P3243819

Redescente tranquilou jusqu’au pont.

P3243828

Juste avant d’embarquer, une petite fille vient demander un stylo. Kik en sort un de son sac et en 5 secondes chrono, on se retrouve encerclés. C’est parti pour une méga distribution de lots de stylos, les gens sont ravis.

P3213483

Notre guide met le « hola » et on monte dans un petit bateau à rames jusqu’à l’isla de las almendras.

P3243837 P3243834

P3243832 P3243836

P3243838 P3243839 P3243841

On apprend que le rio remonte jusqu’à Guantanamo. On descend sur l’île puis on marche tranquilou jusqu’à une piscine naturelle.

P3243845 P3243843

P3243846 P3243850

P3243852 P3243854 P3243858

Wahou, on trouve une coquille de polimitas: magnifique mais malheureusement en voie d’extinction car les locaux les tuent pour vendre leurs coquilles aux touristes.

P3243860

On se change et on barbote pendant 2h. C’est royal… Un gars vient et nous donne une coco chacun... On papote avec le guide un moment.

P3243863

Il nous explique que la vie n’était pas chère avant la Révolution, les prix sont devenus « normaux » avec Fidel mais avec Raul, tout est hors de prix et la vie est dure pour énormément de cubains. Il a 2 fils mais ne veut pas d’autres enfants car il ne pourrait bien s’en occuper. Paradoxalement, il nous dit qu’il y a beaucoup de centenaires à Cuba.
Les logements sont donnés par l’Etat mais il nous dit qu’il y a un loyer chaque mois (d’environ 20 CUC) jusqu’à son remboursement et qu’elle t’appartienne pour de bon.
Kik va se rhabillée tranquilou puis on se prépare à repartir.

P3243864

Le gars des noix de coco dit que c’est gratuit mais qu’il aimerait bien, si c’est possible, quelque chose pour ses 3 filles… On lui file un paquet de clopes pour lui, des vêtements de bébé pour sa nièce, un t-shirt pour sa femme et une balle de tennis. On a écoulé notre stock de stylos déjà.
Le guide demande si on peut lui filer une balle aussi pour ses enfants, pas de soucis.
Retour à la barque puis près du pont.

P3243871 P3243873 P3243872

P3243874 P3243881

Kik s’approche d’une femme avec un bébé et demande quel âge elle a. La petite a un an… S’en suit une distribution de vêtements pour enfants à une 10aine de personnes. Une mamie vient demander quelque chose, on lui donne 2 t-shirts. « Et autre chose ? » Le guide lui dit de se contenter de ce qu’on lui offre déjà.
Allez, en route pour Playa Manglito, on arrive à 16h.

P3243888 P3243885

P3243891 P3243890

Un groupe de femmes s’approche pour nous vendre des trucs. On refuse d’acheter mais on leur donne tout ce qu’il nous reste en vêtements, dentifrice, chewing-gums… Elles préfèrent faire un échange donc elles nous donnent des boules de pur cacao, des colliers de coquillages, de l’huile de coco et une graine pour la fertilité pour Kik. Apparemment, nous sommes un couple magnifique donc on fera de beaux enfants. Cool!

aaa (1) aaa (2) aaa (3)

On se laisse tenter pour goûter leur langouste histoire de leur donner un peu d’argent.

P3243895 P3243894

En attendant que ça cuise, un gars nous emmène nous promener sur la plage pour papoter.

P3243896

Sympa, il nous montre le hangar où les rations sont distribuées.

P3243908

P3243900 P3243898

P3243899 P3243897

Il nous dit que ça ne dure que pour 15 jours dans le mois mais il ne se plaint pas car il a toujours de quoi manger grâce à la pèche et aux fruits du jardin. Le problème est pour les produits d’hygiène et les vêtements.
Ici, ils n’ont pas la télé donc beaucoup de bébés… « Hein ? » Bah oui, c’est la seule occupation!

P3243903 P3243905

(au passage, on a leur adresse si vous voulez envoyer un petit paquet…)

P3243906 P3243904

On mange, posés tranquilou sur le sable.

P3243902

Après 2h vraiment agréables au sein de cette famille adorable, nous retrouvons la jeep et on part.

P3243907

En chemin, on s’arrête pour récupérer notre chocolat puis on continue... Oups, on tombe en panne: l’injection est bouchée.

P3243912 P3243910

Pause de 15-20 minutes du coup où toutes les voitures s’arrêtent pour demander ce qu’il se passe jusqu’à ce que l’une d’entre elles ait des outils et qu’on puisse réparer le schmilblick et repartir.

P3243920 P3243924 P3243925

Arrivés à Baracoa, on donne 30 CUC (au lieu de 28 prévus) et les gars font style « hmmm, ok c’était ce prix-là » et on laisse couler.
Marche pépère jusqu’à la baie où on a une jolie vue sur el Yunque et la Bella Durmiente.

P3243926 P3243928

P3243935 P3243933

Achat de cola et retour à l’auberge où on se pose en terrasse. Il y a 2 frenchys jumeaux, la 50aine qui sont installés sur la grande table. Pas trop avenants au départ, on finit par papoter ensemble. Ils sont à Cuba pour un mois également et ont loué une voiture pour être autonomes. Ils travaillaient chez Renault au Mans mais se sont vus très fortement invités à prendre leur retraite 3 ans en avance. Aucun regret d’avoir accepté car ceux qui sont restés font actuellement face à une pression énorme et ce n’est pas près de s’arranger. Bref.
Ils nous expliquent que les gamins sont au taquet avec les stylos car ceux vendus dans le pays sont chers et de très mauvaise qualité.
Bon, on est bien nazes donc on va au lit sans manger.