Samedi 15 Mars : Réveil au son des vendeurs de rue qui scandent des « iiiiiiiiiii pan ! » ou encore des « Tomaaaaate, Pepiiiino ! », ça nous donne le sourire direct’.
Petit-déj en bas puis on retrouve notre guide, Omi, dehors.
On marche 5 minutes pour aller retrouver les chevaux.

P3152918 P3152917

Zut, on a oublié de l’eau donc Omi va nous acheter une bouteille puis on décolle. On commence à pieds car il y a une grosse descente et c’est trop dangereux (glissant) pour les sabots des animaux.
On monte et on croise Charlie Chaplin, bien attaqué au rhum à 10h du mat’…
Kik monte Margarita et Cadou Paloma. Au départ, on n’est pas trop rassurés d’aller au trot sur de la route avec des cailloux mais bon, on fait avec.

P3152921 P3152923 P3152924

P3152925 P3152931

Promenade sympathique puis on fait une pause dans une cahute. L’accueil est limite blasé mais on se paye quand même un jus frais de canne à sucre.

P3152935 P3152936 P3152939

C’est pas mal du tout.

P3152944 P3152940

C’est reparti à cheval jusqu’à l’entrée du parc.

P3152950 P3152951

P3152953

C’est dommage car on sent que les chevaux commencent à avoir des moments de faiblesse et ils n’ont même pas un point d’eau pour se rafraichir. On les laisse se reposer et on commence le chemin jusqu’à un petit vendeur de café…

P3152954 P3152958

P3152960 P3152959

Moment vraiment sympa, le café est excellent mais on tombe des nues quand Omi fait style d’avoir omis que c’était compris dans le tarif du tour!!! Ah bah il porte bien son nom… Encore un arnaqueur.
Bon, on ne va pas se gâcher la journée pour ça. On paye et on part tous les 2 jusqu’à la cascade…

P3152961 P3152962 P3152963

L’endroit est vraiment joli même s’il n’y a pas d’eau qui coule puisque ce n’est pas la saison.

P3152964 P3152968 P3152971

Il y a du monde au début mais ils partent au fur et à mesure et c’est plus cool. Cadou va faire trempette et Kik tape la causette avec un musicien.

P3152976 P3152972

Il lui raconte la légende de la tour d’Iznaga en mettant le ton: c’est une histoire d’amour…  Deux frères étaient amoureux de la même fille. Pour les départager et mesurer leur amour, elle leur demanda de construire chacun un édifice. L’un construisit un puits et l’autre une tour. Au moment des mesures, l’un comme l’autre faisant 45m, la fille n’épousa aucun des frères… Son père se servira plus tard de la tour pour observer le travail des esclaves dans les champs.

P3152982 P3152977

Un jeune italien lui donne une pièce et demande qu’il chante « Comandante Che Guevara »… Youhou, un jukebox vivant!
Tiens, un jeune local se met en tête d’escalader la paroi… il est impressionnant! "Mono, mono"

P3152985 P3152986 P3152989

Allez, on va rejoindre Omi et on rentre doucement à Trinidad.

P3152993 P3152991

P3152994 P3152997

C’est stressant à la longue de trotter alors que les chevaux n’arrêtent pas de trébucher! Après plusieurs remarques sur le sujet, Kik pète un scandale et on termine au pas. En arrivant au point de départ, le guide ose nous demander un « cadeau »Trop bons, on lui refile 2CUC.
Ce jour-là marquera notre décision de ne plus jamais faire de tour à cheval, du moins dans des endroits touristiques encadrés par des "guides".
On va se promener dans Trinidad et on s’achète une pizza (20pesos les 2)

P3153000    P3153001

qu’on va manger au terminal de bus. Zut, il n’y a plus de places de bus avant mardi pour Santiago!

P3153002

Direction la Plaza Mayor et nous allons visiter le Museo Romantico (2CUC l’entrée et 1 en sus pour prendre des photos).

P3153003

C’est marrant de se promener dans ce décor d'un autre temps...

P3153006 my P3153009 pt

P3153012 pt (1) P3153012 pt (2) P3153012 pt (3)

P3153011 pt P3153010 my

... et qu'est-ce que c'est kitch!

P3153021 pt (1) P3153021 pt (3) P3153021 pt (2)

P3153027 my P3153028 pt

P3153029 pt (2) P3153031 pt P3153029 pt (3)

Jolie vue sur la place...

P3153033 my ctr

Et on continue et termine la visite du musée...

P3153042 pt P3153043 my

P3153047 my P3153044 pt

P3153048 pt P3153052 my

P3153053 pt (1) P3153053 pt (3) P3153053 pt (2)

P3153057 P3153061

P3153066 P3153065

On se pose sur la place pour boire une bière, tranquilou. Un cubain de 69ans, Rafael nous interpelle et nous raconte sa vie.

P3153073 P3153071

Il a bossé pendant 35ans à récolter la canne à sucre (et en garde de lourds séquelles sur les jambes), vit avec sa mère de 95ans mais sa femme l’a quitté pour un homme plus riche. Il préférait le régime de Fidel Castro car depuis qu’il y a Raoul, la vie est beaucoup plus chère et il ne peut s’en sortir avec sa pension de 110pesos mensuelle. Les rations ne suffisent pas à se nourrir. On l’a déjà vu papoter avec des touristes et recevoir quelques CUC, Cadou lui file un paquet de cigarettes (trop fortes pour lui). Il y a une petite fille pas loin donc Kik lui donne un paquet de chewing-gums.
On se dirige tranquilou vers l’auberge et en chemin, on réserve un taxi pour Santiago demain matin: au lieu de 33CUC pour 12h de bus, ça nous revient à 45 pour 8h de voiture. C’est valable et ça tombe bien car il y a déjà 2 autres passagers.
Pwah, une voiture passe et asperge de la fumée… pour tuer les moustiques apparemment!

P3153079

On tente de l’esquiver mais pas de bol, elle tourne dans la même rue que nous.
Petites courses et retour à l’hôtel pour une bonne douche et un petit apéro. On se décide assez tard pour sortir manger du coup... On check un premier resto mais c’est trop cher, un autre ne propose rien de bien alléchant… on se pose finalement au Mimi Restaurante. Le service est adorable et la nourriture très bonne.

P3153080

Une fois rassasiés, on va faire un petit tour à la Casa de la Musica

P3153087 P3153088

...puis on rentre se coucher.